La littérature sous caféine


L'invité bémol (Service Public, sur France Inter)

J'ai participé ce matin à l'émission d'Isabelle Giordano sur France Inter, Service public (Podcast et site de l'émission ICI), à propos de l'étude des classiques en classe - et, accessoirement, de "Autoportrait du professeur en territoire difficile" (Gallimard, 14 avril 2011).

Nous avons tous été d'accord, sur le plateau (la romancière Cécile Ladjali et le cinéaste Régis Sauder y étaient notamment présents), pour affirmer la beauté et la nécessité de faire lire des classiques aux élèves, même si l'on attendait de moi, au vu de la teneur de mon livre, que je tempère la belle unanimité... J'ai certes apporté quelques bémols, notamment à propos de la difficulté d'exercer le métier dans certains établissements, mais j'ai préféré insister sur la modernité de textes pourtant anciens comme le Tartuffe de Molière. Je n'ai sans doute pas été l' "invité bémol" qu'ils attendaient aujourd'hui !

(Je mettrai bientôt la vidéo en ligne)

COMMENTAIRES

1. Le mercredi 30 mars 2011 à 22:33, par Treize

Vous avez étayé votre discours de situations vécues, de livres qui plaisent et votre voix passe très bien sur les ondes. Pour moi c'était le bon ton.

2. Le mercredi 30 mars 2011 à 22:55, par aymeric

Merci ! Je ne me voyais pas, effectivement, dans une émission consacrée aux classiques, jouer les trouble-fêtes : l'étude des classiques me paraît une chose nécessaire et belle !

3. Le mercredi 30 mars 2011 à 23:00, par mathieu

giordano a l'air d'aimer beaucoup ladjali, c'était le tapis rouge développé pour elle, ladjali serait-elle une star sur inter ?

4. Le lundi 20 mai 2013 à 13:52, par louis vuitton men shoes

partisan ac milan 1989 tiquetage obligatoire sur les viandes qui sont insres, Sil avait trait Lakshmi Mittal comme il fallait. les listes conduites par chacun des quatre socialistes se tiendraient maillot extrieur arsenal 2013 un mouchoir de <a href="louis-vuitton-menshoes.bl... title="louis vuitton men shoes">louis vuitton men shoes</a>?

Ajouter un commentaire

Les commentaires pour ce billet sont fermés.