La littérature sous caféine


mardi 21 décembre 2021

L'araignée-violon (Contes noirs du Paris moderner 1.2)

Le jour où Michel se fait piquer par une araignée, il se pourrait bien que de drôles d'instincts se réveillent en lui...

lundi 20 décembre 2021

Pauvres Blancs, Blancs riches

J’ai fait le portrait des Blancs pauvres dans « Les petits Blancs », Abel Quentin propose celui des vieux bourgeois blancs dans « Le Voyant d’Etampes » (Observatoire, 2021, Prix de Flore), crucifiés par leur époque alors même qu’ils pensaient s’en être faits les complices. C’est mordant, drôle, enjoué, brillamment mené, on dirait un cocktail de Roth pour la tension dramatique, de Wolfe pour la satire et de Houellebecq pour l’humour.

mercredi 15 décembre 2021

La Viveuse

Heureux de vous annoncer la sortie de mon prochain roman, "La Viveuse" (Léo Scheer, 2 février 2022), une histoire d'amour sur fond de handicap et d'assistanat sexuel - un thème encore inexploré par la fiction française !

Quatrième de couverture :

« Tu ne peux pas me faire ça, ma fille. Tu ne peux pas te donner à des hommes sous prétexte de faire le bien. Tu ne peux pas leur donner du plaisir de cette façon-là. Ce ne sont même pas des hommes mais des êtres diminués, des moitiés d’hommes. Il leur manque un bras, une jambe, parfois la moitié du corps, parfois la moitié du cerveau. Ce sont moins que des hommes, et toi tu es moins qu’une pute. »

Anaëlle tombe sous le charme d’un jeune invalide et débute une formation d’assistante sexuelle pour handicapés. Mais le jour où son père est atteint d’un cancer, elle décide de l’aider financièrement et, pour cela, de donner plus d’importance à son activité. Comment éviter de perdre ses proches s’ils apprennent ce qu’elle fait ?

Prostitution, bienveillance, plaisir… Quel sens donner à une pratique que la société elle-même peine à définir ? Cherchant l’amour, Anaëlle ne pensait pas devoir affronter les contradictions de l’époque."


lundi 13 décembre 2021

Les contes noirs du Paris moderne - épisode 1 - La Grosse du quartier

1er épisode de mon podcast "Les Contes noirs du Paris moderne"

"Quand Maupassant croise Stephen King, au détour d’une rue parisienne… Dans cette série d’histoires inquiétantes, vous ferez connaissance avec des êtres que le destin n’épargne pas. Tous les dix jours, un conte écrit et lu par Aymeric Patricot, sur une musique d’Olivier Calmel."

Episode 1: "La Grosse du quartier"