La littérature sous caféine


Sublime copie

Je corrige une copie que je trouve singulièrement parfaite – l’élève avait semble-t-il appris le cours par coeur. A la troisième page cependant (je précise qu’il s’agissait de feuilles volantes), je trouve un paragraphe ne correspondant pas aux questions. Je crois me rappeler qu’il s’agissait d’un paragraphe dicté en cours… Et je réalise que la page en question n’est autre qu’une page de cours, glissée dans le corps du devoir. Pas de doute, l'élève, paniquant en fin d’heure, s’est emmêlé les pinceaux dans sa gestion des pages sur sa table… Il était à deux doigts d’avoir 18, il aura 0.

COMMENTAIRES

1. Le mardi 7 novembre 2006 à 16:01, par Antoine

alors ça pour le coup...c'est pas malin...lol..:)

2. Le mercredi 8 novembre 2006 à 10:59, par bout de papier

Faut voir le bon côtés, au moins il a bien suivit le cours ^^ Essayez de lui poser quelques questions, le recopier deux fois fait peut être qu'il le maîtrise parfaitement maintenant ?

3. Le mardi 28 novembre 2006 à 21:41, par karima (léleve de mr patricot

c'est encore karima ah monsieur la vous raconter tro tro en détail vos cour !! hahahahaaaaaaa !! je voi de ki vous voulé parlé léléve é ds ma klass!! kan g entendu cét histoir jét mor de rirrrrrrrrrrr !! dsl pour les fot dorthographe jl'ai fait expré pa la peine de me métr moin 1 sur ma prochéne copiii!!!! hahah

4. Le mardi 28 novembre 2006 à 21:42, par karima (élève de mr Patricot)

mnsieur kan vous dite kan cét éléve été a de doi davoir 18 mé ilo a eu 0!!! je tien a précisé ke normalmen il devé avooooir 0 mé kan vou éte supérrrrrrrr genti je croi ke vous lui avé mi 4 ou 6 !!!!

5. Le mercredi 29 novembre 2006 à 18:05, par mister pat

c vrai karima, et sur ce coup je suis coupable ! ;-)

6. Le dimanche 28 janvier 2007 à 13:40, par Elève du lycée delacroix

Mdr
on s"es tous foutu de sa gueule jmen rapel
la honte pr lui
(jsuis gentille jvais pas mettre son prénom ^^)

7. Le lundi 24 mai 2010 à 00:22, par karima ( ancienne élève de Mr patrico )

Bonjour Monsieur Patrico, je ne sais pas si vous vous souvenez de moi ?
Je suis Karima, ancienne élève du lycée Eugène Delacroix que vous aviez eu en classe de Seconde
Et en lisant cet article, je retrouve les commentaires que j'avais laissé sur cet article et je ne peux m'empecher de laisser un commentaire 4 ans après.
En relisant cet article, cela me fait toujours autant rire et je me souviens encore du jour ou vous aviez rendu les copies en annonçant qu'un élève avait triché. Lol
Une anecdote décrite ici parmi tant d'autres au Lycée Eugène Delacroix....
J'espère que tout va très bien pour vous et que vous continuez bien a organiser des controles de vocabulaire : je fais ici référence aux mots du jour que nous notions chaque jour.
Bref... De bons souvenirs en cours de français et c'est bien dommage que cette matière a disparu de mon enseignement quoique meme si je n'étudie pas le français en tant que matiére, cette matière nous suit tout au long de nos études.
D'ailleurs étant actuellement en première année de droit a Assas, cette matiére est omniprésente étant donné que le droit nous demande requiert des qualités d'expression ....
Bref, juste un message de votre ancienne élève qui tenait a vous faire un petit coucou et vous dire ce que je deviens ...
Sincères salutations.
Karima, votre anciennne élève de seconde

8. Le lundi 24 mai 2010 à 09:13, par aymeric

Bonjour !
Eh bien écoute, merci pour ce petit message! Ca me fait plaisir d'avoir de tes nouvelles, souvent je me demande ce que deviennent les élèves et je suis content de voir que tu poursuis des études qui te plaisent. Et pour répondre à ta question, oui je continue à donner le mot du jour à mes classes ! :-)
Tout se passe bien pour toi à la fac ? Pas trop dur, par rapport au lycée ?

9. Le lundi 24 mai 2010 à 16:29, par Karima

Non, ce n'est pas dur : j'aime beaucoup le droit donc ça me donne envie d'apprendre. Pour l'instant, tout va bien. J'ai validé mon premier semestre haut la main, avec des points en avance, avec une moyenne de 13/20.
Je suis actuellement en période de révisions et les examens du deuxième semestre approchent a grands pas.
Une fois qu'on a bien compris le raisonnement juridique, ce n'est pas difficile mais c'est plutot l'organisation du travail qui est difficile a gérer.
Les évaluations qu'on avait tout au long de nos années collègiennes et lycéennes ne sont plus là pour nous obliger a réviser. Du coup, on révise tout a la derniere minute avant les partiels car les controles ne sont plus là pour nous mettre la pression a réviser.
Mais globalement, le bilan est positif pour cette première année.
Je ne trouve pas que la Fac soit plus dur que le lycée mais par contre, ce qui a été plus dur pour moi, c'est lorsque j'ai changé de lycée.
Ayant déménagé a Paris, j'ai du quitter Delacroix pour intégrer un lycée parisien en terminale.
J'ai été un accepté dans un très bon lycée ( Condorcet ) mais je garde de très mauvais souvenirs de cette année.
Le passage d'un lycée ZEP a un lycée parision réputé ( 100% de réussite au BAC) a été très difficile pour moi.
J'ai eu du mal a m'adapter a ce lycée.
Les elèves n'ont pas très été acceuilants car je venais d'un lycée ZEP d'autant plus que le niveau était plus élevé qu'a Delacroix.
Les premiers temps ont été difficiles : je n'avais plus confiance en moi car mes notes avaient baissé et j'avais l'impression de devenir une mauvaise élève alors que je me débrouillais très bien a Delacroix.
Les professeurs étaient beaucoup plus exigeants et sévères dans la notation. Je me suis ainsi rendu compte de l'inégalité de réussite entre lycées de banlieues et lycées parisiens.
Malgrè une diffuculté d'adaptation a ce lycée, cette année de terminale passé a Condorcet m'a permis de prendre conscience qu'il vallait mieux etre dans un bon lycée et obtenir des notes médiocres plutot que d'étudier dans une école moins réputé et avoir d'excelentes notes.
Mais ce qui m'a plus dérangé dans ce lycée parisien, c'est la concurence qui existe entre les élèves. A Delacroix, il existait une certaine solidarité entre les élèves : on pouvait demander un cours a un camarade lorsqu'on est absent mais dans ce lycée, la réalité était tout autre. Cette année m'a néanmoins permi de me préparer aux études supérieures qui m'attendaient : je retrouve aussi cette année a ASSAS un esprit de concurence et c'est très selectif et c'est bien le fait que ce soit selectif qui nous encourage a faire du mieux que l'on peut.
B

10. Le mercredi 26 mai 2010 à 18:37, par aymeric

tu fais une description qui m'a l'air assez juste entre les deux types d'établissements. Concernant les profs, je ne pense pas que la différence de traitement soit délibérée: si l'on est moins sévère à Drancy ou à la Courneuve (là où je suis en ce moment), c'est aussi parce que cela ne servirait à pas grand chose. Bcp d'élèves ont des lacunes, accumulées en primaire ou en collège (certains même viennent d'arriver en France) et l'on est obligé de s'adapter un minimum. Forcément, les élèves en attente de plus d'exigence (comme tu pouvais l'etre, sans doute), peuvent en etre frustrés (tout en appréciant, parfois, l'atmosphère disons, plus conviviale) :-)

11. Le mercredi 29 mai 2013 à 21:02, par morsay president

en tout cas moi en 2017 je ne me fais plus avoir par l'UMP et le PS je vote Morsay

12. Le dimanche 2 juin 2013 à 19:12, par site politique

en tout cas moi en 2017 je ne me fais plus avoir par l'UMP et le PS je vote Morsay site politique www.adusb.com/post/511330...

13. Le samedi 20 juillet 2013 à 17:21, par fruta planta canada

I am John, how are you everybody? This post posted at this web site is truly nice.

14. Le samedi 20 juillet 2013 à 17:21, par fruta planta strong version reviews

Thanks designed for sharing such a fastidious opinion, post is good, thats why i have read it fully

15. Le vendredi 26 juillet 2013 à 09:02, par MEIZITANG

Aymeric Patricot : Sublime copie - La littérature sous caféine

16. Le vendredi 26 juillet 2013 à 14:29, par meizitang

Aymeric Patricot : Sublime copie - La littérature sous caféine

Ajouter un commentaire

Les commentaires pour ce billet sont fermés.